Problème d’éthique

Quand j’ai commencé à écrire mes aventures au Nunavik il y a près de 12 ans, j’étais loin de me douter ou même de penser un jour les publier, que ce soit sur un blog ou encore moins en livre. J’écrivais donc alors les noms complets de toutes les personnes impliquées, ce que j’ai continué à faire dans mes fichiers personnels.

Mais, comme vous avez pu le constater, je n’ai donné, pour l’instant que les prénoms des personnes qui sont rencontrées dans la version blog de mon livre. Évidemment, pour les personnes elles-même, il est facile de se reconnaître…mais aussi pour plusieurs personnes impliquées de près dans l’histoire. Et là, le problème d’éthique se pointe à l’horizon.

Voyez-vous, en écrivant mes histoires comme je le faisais, je tenais à garder l’authenticité au maximum et que ce soit, à la limite, un document « historique » sans aucune censure. Il faut comprendre que même dans mes rêves, je ne voyais pas plus loin que d’imprimer mes histoires à quelques-uns de mes proches, une fois la rédaction terminée. Et ça n’aurait pas présenté de problème.

Mais voilà…il y a des « chapitres » qui s’en viennent qui sont particulièrement directs, crus, critiques, intimes, accusateurs, révélateurs, pour un auditoire averti, etc. Je vous le répète…je n’ai fait AUCUNE censure dans ma version personnelle…Et continuer à utiliser les vrais noms, ne serait-ce que les prénoms, n’est probablement pas très recommandable. Mais d’un autre côté, il me semble que ça perd de son authenticité…suis-je déjà rendu trop loin pour commencer à modifier les noms? Devrais-je sauter par-dessus ces chapitres pour ce blog?

Vos commentaires sont les bienvenus car….comment dire sans bruler de punch….la publication en format « livre » est peut-être plus proche qu’on pourrait le penser  😉 

Publicités