Dictionnaire (2)

…suite

CHALET nom masculin désignant l’endroit où on entasse les meubles carottés vert-olive et orange qui étaient dans le salon de la maison de ville en 1980, qui étaient dans le sous-sol de la maison en 2000 et qu’on n’a pas réussi à vendre pour 5$ à la vente de garage de 2009.

COSSIN nom masculin désignant tout objet qui ne sert à rien d’autre que d’encombrer l’espace et ramasser de la poussière.

GOGOSSE voir Cossin.

CELLULAIRE nom masculin désignant un appareil dont la fonction initiale était de pouvoir communiquer de n’importe où mais dont l’évolution fonctionnelle permet maintenant de ne plus jamais avoir la criss de paix.

CRÉDIT nom masculin désignant l’ultime garantie d’endettement.

MONTRÉAL syn. Poulailler. C’est plein de nids de poules à Montréal.

INFIRMIÈRE nom féminin désignant la profession qui consiste à soigner des malades dans des conditions de travail infernales jusqu’à ce qu’on devienne soi-même malade.

NÉGOCIATION nom féminin désignant la période de surplace hypocrite pendant laquelle le gouvernement ne veut pas bouger d’un iota en attendant qu’il se croie légitime d’imposer sa Loi spéciale.

à suivre…

 

Dictionnaire (1)

Bon, ça faisait longtemps que je n’avais pas fait ça…je pars une nouvelle catégorie! Oui oui, le dictionnaire!  Vous y trouverez plein de définitions intéressantes qui feront de vous des personnes plus instruites!  😉

MATANTE nom assexué qui désigne tant un homme qu’une femme dont l’objectif principal dans toute rencontre est de perdre du temps en s’obstinant sur des conneries, des trivialités, à essentiellement donner le goût de se tirer une balle. Une autre discussion de matantes.

BRA-VO interjection servant à signifier l’émerveillement face à des osties de caves. À l’oral, on doit faire une pause entre le BRA et le VO. Souvent précédé de « Deux mots… » comme dans: Deux mots…BRA-VO. Employer de préférence en applaudissant très lentement.

CONVAINCU nom masculin désignant un criss de cave qui rend les armes. Aux prochaines élections, Jean Charest sera probablement un convaincu. Oralement, il vaut mieux faire une pause après la première syllabe.

À suivre…